Connexion
La piroplasmose


La piroplasmose est une maladie parasitaire sanguine transmise par les tiques (en France, deux espèces de tiques : Dermacentor et Rhipicephalus).


Elle est responsable d’une anémie hémolytique souvent grave, compliquée par des lésions rénales. On rencontre la piroplasmose chez les chiens mais aussi chez les chevaux, et dans une certaine mesure chez les bovins.

Quels symptômes ?


Les symptômes de la piroplasmose sont extrêmement variables, ce qui en complique le diagnostic. La maladie débute souvent par une
forte fièvre, de l’anorexie (le chien ne mange plus), un fort abattement et une pâleur des muqueuses liée à la destruction des globules rouges puis un ictère (jaunisse).
Le diagnostic est réalisé par un examen au microscope du sang de l’animal malade.

Quelle prévention ?


La meilleure des préventions consiste en l’administration régulière d’antiparasitaires externes dirigés contre les tiques. Divers produits et formulations sont commercialisés, efficaces et simples d’emploi. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Il existe par ailleurs un vaccin, permettant de limiter encore plus les risques de contamination.